Étiquettes

, ,

La formation professionnelle d’ambulancier, d’auxiliaire ambulancier ou d’aide soignant est dispensée dans des locaux adaptés, par des professionnels formés, des intervenants extérieurs, en mettant à disposition du matériel spécifique.

Tout cela demande un financement important, d’où le montant de la formation demandé pour chaque élève selon le contenu et le temps prévu.

L’institut de formation est  soutenu par le Conseil Régional, le Centre Hospitalier, les associations caritatives, la municipalité de Joigny et les entreprises au travers de la taxe d’apprentissage.

Cela implique, pour le futur élève, de pouvoir régler le montant de la formation dont il souhaite bénéficier, mais aussi de pouvoir disposer de suffisamment de moyens pour vivre et se déplacer pendant ce temps de formation.

Des aides sont possibles : les demandeurs d’emploi peuvent, sous certaines conditions, obtenir un financement partiel ou complet de leur temps de formation. Le pôle emploi (à hauteur de 30% en général) et le Conseil Régional (70 %) s’unissent pour financer la prise en charge. Des bourses sont attribuées par le Conseil Général. Des crédits sont accordés par les banques.

Pour les personnes en activité, une demande peut être faite à l’organisme de formation auquel l’entreprise cotise.

Toutefois, il parait nécessaire d’avertir les futurs candidats que les aides financières ne sont pas automatiques, surtout que la conjoncture implique un taux de personnes aidées pour leur formation en diminution.

Les conseils :

  • Démarcher votre pôle emploi ou l’organisme financeur de votre entreprise au plus tôt, avant même de vous inscrire et tenez le informé tout au long de vos démarches. 
  • Renseignez vous des conditions précises d’acceptation ET de refus (temps d’inscription au pôle emploi, droits en temps de formation, etc)
  • Economisez au plus tôt pour disposer d’un « plan B ». Il serait dommage de réussir toutes les démarches d’inscription à une formation, y compris le concours, et de ne pouvoir aboutir pour un problème de financement.
  • Ne croyez pas les personnes qui vous promettent une prise en charge sans garantie de paiement . Ce qui est valable pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre. Et les finances de notre pays n’étant pas extensibles, même les futurs professionnels subissent les conséquences économiques.

Notre équipe se tient à votre disposition pour vous guider dans vos démarches : n’hésitez pas à nous contacter.